Notre projet

Le Grico étudie les transformations en cours affectant les modèles organisationnels et les collectifs de travail en mettant au cœur de la réflexion les enjeux liés aux nouveaux couplages socio-techniques et aux devenirs numériques.

Créé en 2005. Nous avons pour objectif d’appréhender les contextes organisationnels et les processus d’innovation sous de nouveaux regards. Il s’agit notamment d’envisager la prospective et l’évolution des formes organisationnelles au travers des problématiques majeures :

  • Insertion des TIC et transformations des processus organisationnels et de travail, ainsi que du dialogue social (internet, intranet, web 2.0 etc.)
  • Compréhension des environnements locaux et globaux et de leurs dynamiques, tensions et recompositions associées aux nouvelles pratiques numériques
  • Montée en complexité des technologies intellectives (intellectuelles et cognitives) et des espaces, territoires numériques
  • Appréhension des processus de création et d’innovation qui traversent les organisations
  • Construction et mobilisation de nouveaux modèles cognitifs et politiques

Interface entre la recherche et l’organisation, le GRICO est un réseau de chercheurs issus de plusieurs disciplines. A travers ses activités (recherche-action, séminaires etc.), il s’agit de créer des occasions d’échanges et des opportunités de réflexion entre chercheurs et dirigeants s’interrogeant sur les caractéristiques et le devenir d’une société de la connaissance, des systèmes complexes, des formes organisationnelles émergentes.

Nos interlocuteurs : directions générales, directions ressources humaines, directions de la communication, des systèmes d’information, de la veille, du management des connaissances…

Réseau de recherche GRICO sur les pratiques et politiques numériques des entreprises, organisations et salariés (internet, intranet, web 2.0, réseaux sociaux, CMO…), coordonné par Maryse CARMES. carmes[at]grico[d]fr ou 06 87 40 75 11

 

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Requis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :