Article “Le mouvement Open Data dans la grande transformation des intelligences collectives””

Le mouvement « Open Data » dans la grande transformation des intelligences collectives et face à la question des écritures, du web sémantique et des ontologies

Jean-Max Noyer, Maryse Carmes,  Grico – I3M, Université de Nice Sophia Antipolis – Prefics,  Université Européenne de Bretagne – noyer@grico.fr, carmes@grico.fr

Résumé : Le capitalisme cognitif a deux caractéristiques principales, l’intelligence collective et l’utilisation intensive des technologies de l’information, fondées sur la numérisation du contenu, des procédures et des écritures.  Dans cet article, nous essayons d’examiner le mouvement Open Data face à la transformation des intelligences collectives et analysons ce processus dans le cadre de l’action publique, de la science, de l’intelligence logicielle, de la stratégie. Nous montrons comment ce mouvement s’articule avec la question du web sémantique, des ontologies, avec la montée de l’algorithmique. Dans ce cadre, l’émergence du « data mining» se présente comme «récit impérial», comme le récit des sociétés performatives. S’ouvre également la possibilité de nouveaux modes de gouvernance, l’émergence de nouvelles façons de penser le politique et l’espace public.

 

Abstract : Cognitive capitalism has two main characteristics, collective intelligence and the intensive use of information technology, based on the digitization of content, procedures and writings. In this paper, we try to examine the Open Data movement faced with the transformation of collective intelligence. We analyze this process in the context of public policy, science, intelligence software. We show how this movement articulates with the issue of semantic web ontologies and with the rise of algorithmic. We emphasize, indirectly but strong, on the emergence of “data mining” as “imperial narrative,” as the story of performative societies in the context of anthropological stratum Internet. We outline the possibility of new modes of governance and the emergence of new ways of thinking about politics and public space. The future of democratic societies is partly at stake.

Article complet (version augmentée par rapport à version ISKO) : LIRE

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Requis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :